Ellen Page est une de ces actrices que l’on aimerait avoir comme amie. Courageuse, talentueuse et avec un humour décapant, la belle de 27 ans a su allier des rôles dans des blockbusters comme Inception ou encore dernièrement X-Men, et une excellente carrière dans le cinéma indépendant. Les films indépendants, ayant peu de moyens financiers, ont cette obligation d’être énormément travailler au niveau de le scénario, la filmographie et la bande originale. Pas d’effets spéciaux pour le ciné indé, ce qui devient une force. C’est d’ailleurs dans ces films qu’Ellen Page est la meilleure.

5. Bliss de Drew Barrymore

Bliss Cavendar, 17 ans, s’ennuie dans sa petite ville du Texas, toujours entraînée dans des concours de beauté par sa mère. Sa vie s’illumine lorsqu’elle rencontre les Scoutes Gerbantes, une équipe de roller derby. Elle se passionne pour le sport et rentre dans l’équipe, en mentant sur son âge puisqu’il faut être majeur. Un sport et des rencontres qui changeront sa vie.

L'affiche de Bliss © Bliss

L’affiche de Bliss © Bliss

L’actrice se voit confier un rôle très drôle et émouvant d’une jeune adolescente qui rêve d’une autre vie et qui arrive à trouver une passion et par la suite une famille qui la soutient alors que la relation mère-fille est difficile.

4. Juno de Jason Reitman

Elle campe une adolescente de 16 ans, effrontée et à l’humour très unique, qui tombe enceinte. Après avoir pris rendez-vous pour l’avortement, elle décide en fait de le garder et de le donner à l’adoption.

Ellen Page signe le rôle qui lui vaudra les ovations de la presse et du public. Elle est très attachante dans ce film et elle arrive à faire passer son émotion.  Elle est rejointe par Michael Cera, un des acteurs du cinéma indépendants les plus en vue dans le casting.

L'affiche de Juno © Juno

L’affiche de Juno © Juno

3. Smart People de Noam Murro

Lawrence Wetherhold, un brillant professeur de littérature victorienne veuf et mélancolique tombe amoureux d’une de ses anciennes élèves devenue docteur. Il vit avec sa fille surdouée, Vanessa, qui est plongée dans ses études et à la dent dure, qui est aussi triste que son père.

Ellen Page joue à la perfection le rôle de Vanessa. Aux répliques toujours assassines, ce rôle ressemble beaucoup à sa réelle personnalité, si on enlève le côté mélancolique. C’était donc un rôle taillé pour l’actrice.

L'affiche de Smart People © Smart People

L’affiche de Smart People © Smart People

2. An American Crime de Tommy O’Haven

Indiana, été 1965, M. et Mme Likens confient leurs filles Sylvia et Jenny à Gertrude Baniszewski, une femme au foyer qui a déjà plusieurs enfants à charge. Pendant plusieurs mois, toute la famille aidera la mère à séquestrer et torturer Sylvia jusqu’à la mort dans la cave de leur maison.

Tirée d’une histoire vraie, Ellen Page incarne Sylvia. Un rôle difficile à jouer que l’actrice n’hésitera pas à accepter. Elle interprète brillamment cette fille courageuse qui essayera par tous les moyens de s’échapper des griffes de cette famille, tout en essayant de protéger sa soeur.

L'affiche de An American Crime &copy: An American Crime

L’affiche de An American Crime &copy: An American Crime

1. Hard Candy de David Slate

Hayley, une fille de 14 ans qui rencontre un photographe de 32 ans sur un chat. Après une discussion, ils décident de se retrouver dans un café pour très vite finir chez l’homme. Elle entame un strip-tease que le photographe s’empresse d’immortaliser avant de s’évanouir. A son réveil, il est attaché et se rend compte qu’Hayley la drogué. L’accusant de pédophile, elle tente de le faire avouer par tous les moyens possibles…

C’est le rôle le plus perturbant d’Ellen Page. A seulement 17 ans, elle livre une performance extraordinaire d’une enfant perturbée et vengeresse.

L'affiche de Hard Candy © Hard Candy

L’affiche de Hard Candy © Hard Candy