La mode, chez les Delevingne, c’est une affaire de famille. Alors que sa cadette Cara s’illustre en ambassadrice Saint Laurent aussi bien que dans un clip Zara, quand elle n’offre pas au monde ses grimaces emblématiques, Poppy Delevingne n’est pas en reste. Et cet été, elle nous prouve qu’au-delà d’une it-girl au glamour sans faille, elle n’a rien à envier aux talents de mannequin de sa célèbre petite soeur.

Au bord d’une piscine déserte, Poppy se fait l’incarnation parfaite de la collection Printemps-Eté Vero Moda. Dans sa bulle sensuelle elle bronze lascivement près de l’eau turquoise, se lève, effectue quelques pas comme suspendus dans le temps, son visage cherchant le soleil comme un tournesol son énergie pour se déployer hors de terre. Mutine sinon rien, elle se cache derrière deux feuilles de palmier, scrute la caméra droit dans les yeux depuis sa terrasse immaculée, ne quitte jamais le spectateur du regard dans une entreprise d’envoûtement. Comme indépendante, elle nous prouve sans ciller qu’elle n’a besoin de personne pour s’amuser. Ou est-ce une manière détournée de nous inviter ?

Chaque particule d’air est si fascinée qu’il nous est même difficile de nous intéresser à ses panoplies vestimentaires. Car une chose est sûre, Poppy, on la rejoint quand tu veux, ta pool party.

&copy, Vero Moda

© Vero Moda