Betty Autier, 31 ans, est une star chez les fans des blogueurs de mode. Car oui, être blogueuse de mode est un métier, et c’est celui qu’exerce Betty avec Le Blog de Betty. A la Une du magazine Paulette, la blogueuse se confie sur son revenus, qui d’ailleurs, n’est pas des moindres, son déménagement à Los Angeles, les propositions qui affluent, sans complexe.

C’est en 2007 que Le Blog de Betty apparaît sur la toile. Betty Autier, étudiante au cours Florent et actrice en devenir créé son blog uniquement pour se « créer un book en ligne », explique-t-elle dans l’entretien accordé au numéro de novembre-décembre de Paulette. Mais très vite, il prend de l’ampleur et est de plus en plus visité. Aujourd’hui, avec « 50.000 visiteurs uniques par jour » et quatre personnes qui traduisent ses articles (en anglais, italien, espagnol et portugais), la jeune femme a fait de son blog, un vrai business :

« J’ai deux agents chez IMG et une personne qui travaille rien que pour moi. (…) Par an, je gagne entre 300.000 et 500.000 euros. »

Betty Autier pour Paulette

Betty Autier en couverture du magazine Paulette © Paulette

Plutôt pas mal pour un blog qui ne devait au départ, servir uniquement de book. Mais comment est-ce possible ? Betty Autier explique alors qu’elle a deux sources de revenus :

Quand je porte quelque chose, je mets le lien de la tenue à côté et je touche un pourcentage sur les ventes.

Avec cette affiliation, Betty touche 10 000 euros par mois. Vient ensuite le contrat signé avec IMG Models, une agence internationale de mannequins. Pour que vous puissiez cibler, cette agence gère la carrière de Miranda Kerr, Kate Loss, ou encore Gisele Bündchen :

Avec IMG, j’ai accès à un autre monde. C’est une autre échelle, l’échelle modèle, mannequin avec de gros contrats à la clé.

D’ailleurs, elle vient d’en signer un, qui s’élève à « 200 000 dollars », soit environ 159 000 euros. Un beau parcours de réussite, qui ne s’arrête pas encore là. Heureuse dans sa vie, Betty Autier ne se considère plus comme une simple blogueuse à présent :

Je trouve cette appellation de ‘blog mode’ péjorative. Au début, c’était plus un journal de bord de ma vie (…) Maintenant les it-girls sont des personnalités à part entière. (…) J’ai eu de la chance : quand j’ai ouvert mon blog, j’étais ‘pure’ et je n’aurais jamais pensé gagner de l’argent avec. Désormais, les jeunes filles ouvrent des blogs en pensant qu’elles vont tout de suite gagner leur vie. (…) c’est une chance pour moi que les marques me prennent au sérieux et ne me considèrent plus comme une blogueuse (…) J’ai envie d’autre chose, de plus de reconnaissance et de projets. Je veux faire des choses plus ‘quali’.

Maintenant qu’elle est lancée, elle ne compte plus s’arrêter. Et les propositions affluent également. C’est pourquoi, Betty compte partir avec son partenaire Mathieu Lebreton et son blog à Los Angeles, aux Etats-Unis.

Je suis blasée de Paris, explique-t-elle. Je m’ennuie un peu donc j’ai envie que Paris me manque pour pouvoir y revenir. J’ai l’impression de me sentir limitée dans mon travail. J’ai tellement de propositions aux Etats-Unis !

Comme par exemple, sa propre ligne de vêtements ?