Nicole Kidman, une jurée sérieusement impliquée

C’est seulement la troisième apparition de la célèbre jurée de ce Festival de Cannes cette année. Après avoir monté les marches en Dior Haute Couture, rejoignant le clan des plus belles robes de la première semaine de l’événement, puis avoir embrassé son mari sur le tapis rouge en L’Wren Scott, Nicole Kidman s’est à nouveau présentée sur la Croisette en ce neuvième jour de Festival.

Au côté du réalisateur taïwanais Ang Lee, membre comme elle du jury, pour lequel la lourde tâche d’attribuer les récompenses du Festival de Cannes 2013 approche à grands pas, l’actrice a ainsi pris la pose avant de se rendre à la projection de Nebraska.

Après des choix de tenues plutôt audacieux, entre ses escarpins corails Jimmy Choo, dont elle est l’ambassadrice, et ses deux robes bustiers aux imprimés colorés entièrement rebrodées de perles, Nicole Kidman a fait le choix du crème. Un retour à la sobriété en cette fin de Festival, au nude dentellier de Valentino, déjà plébiscité par Jessica Biel dans sa version Marchesa. Des détails très élégants venaient parfaire l’allure chic de notre jurée de charme, entre col montant et diamants disséminés ça et là sur les fleurs de dentelles recouvrant le long tulle de la création italienne. Ayant regroupé sa chevelure blond vénitienne tant enviée en un chignon flou camouflé en carré souple, Nicole Kidman remplissait à merveille sa fonction sérieuse de premier plan. Quelques photographies plus tard, la belle Australienne se rendait au bras d’Ang Lee à la première du dernier long-métrage d’Alexander Payne.

Nicole Kidman avec Ang Lee © WireImage
Nicole Kidman avec Ang Lee © WireImage
Nicole Kidman avec Ang Lee © WireImage
© WireImage
Nicole Kidman avec Ang Lee © WireImage
© WireImage
Nicole Kidman avec Ang Lee © WireImage
© WireImage
Nicole Kidman avec Ang Lee © WireImage
© WireImage
Nicole Kidman © WireImage
Nicole Kidman © WireImage
AnaisL

Blogueuse, chroniqueuse, amoureuse de mode, de culture, férue d'actualité, ultra connectée, la curiosité pour moteur, il n'y a rien que j'aime plus que de composer avec ma petite patte narcissique sur des thématiques variées, de préférence insolites - je suis une névrosée du détail loufoque.

No Comments Yet

Leave a Reply