La mode, c’est la tendance. Et la tendance, le cycle du temps. Mais la tendance, c’est aussi une grande boucle répétitive.  Depuis plusieurs saisons maintenant, le vintage a fait son apparition dans nos dressings. Sensuelle et recyclée, cette devise s’est inscrite dans nos modes de vie. Ce printemps encore, le vestiaire féminin emprunte les codes des vêtements de travail.

Le vestiaire masculin en poésie

Historiquement, les vêtements de la gente masculine se féminise durant les guerres. Durant la Grande Guerre, les femmes abandonnent leur tailleurs-jupes pour travailler dans les usines de fabrication d’armement. En général, elles étaient fermières, ouvrières ou gardaient un métier féminins comme institutrice ou infirmière. Pleines de ressources, elles affrontent les différentes pénuries avec ingéniosité. Leurs tenues sont alors adaptées à leur moyens de locomotions. Pour faire de la bicyclette, l’innovation est au sac bandoulière comme les postiers et à la jupe-culotte, comme les pantalons étaient interdits dans certaines régions.

Des bleus de travail du vestiaire masculin recyclés

Des bleus de travail du vestiaire masculin recyclés © Brut archives via Instagram

Cette époque crée un changement dans le style vestimentaire et la coiffure. Les femmes deviennent plus masculines, l’image de la garçonne voit le jour. La libération de la femme est en marche.

En route …

Cette année encore, la tendance revient au sexy et à l’utile : Le mixage parfait. Veste de peintre à multipoches, capeline, manteau de pécheur, pantalon large, salopettes, … Nos penderies abritent les codes des vêtements de travail masculins. Désormais, il est loin le temps des bleus de travail. Les créateurs redécouvre les vêtements d’autrefois.

Julia Vanos porte un look de la collection Etoile de la marque Isabelle Marrant

Julia Vanos porte un look de la collection Etoile de la marque Isabelle Marrant © Isabelle Marrant via Instagram

Les pièces sont adoptées en mettant un pantalon large Stella McCartney ou une parka aux poches XXL Marni.Cependant, la traditionnelle salopette revient sur les devants grâce à Ralf Lauren qui l’adopte aussi bien en ville qu’à la campagne pour un pic-nic.

Le mannequin porte une blouse, une combinaison, une veste de peintre vintage et un chapeau en feutre

Le mannequin porte une blouse, une combinaison, une veste de peintre vintage et un chapeau en feutre © Scott Trindle via Instagram

 

Pour recevoir des bons plans, participer à des jeux concours et suivre suivre l'actu mode, people, beauté, rejoignez la communauté So-Trendy sur Facebook :