C’est le clin d’œil du jour. Pour son retour sur le marché des parfums avec son nouveau-né « Modern Muse », Estée Lauder n’a pas choisi de mettre en avant son ambassadrice Constance Jablonski, mais Arizona Muse. Un patronyme enchanteur qui ne pouvait passer à côté d’un tel jeu de mot, un fin trait humoristique qui insuffle de la fraîcheur dans un milieu trop souvent encarcanné.

© Estée Lauder

© Estée Lauder

Si la nouvelle amuse, seul le premier cliché publicitaire capturé par Craig McDean a pour l’instant été dévoilé. Le spot télévisuel dirigé par Stuart Dryburgh est en cours de préparation. Espérons donc qu’il respire les mêmes effluves de douce insolence que la campagne nous a jusqu’alors donné à voir.