Alors que L’Oréal Paris s’est enfin décidé à vivre avec son temps, le Monsieur du marché du luxe en ligne lance sa version française.

Démystifier le luxe, c’est la mission de net-a-porter.com depuis treize ans déjà. Fondée à Londres par Natalie Massenet, la boutique online a rendu le luxe accessible, loin de la conception archaïque des lieux marchands exclusifs. Une révolution honorable pour un marché épargné par la crise.

© Net-a-porter

© Net-a-porter

Présenté sous une forme innovante, peu formelle, tel un webzine interactif offrant en un clic la pièce repérée, le site a déjà séduit quatre cents créateurs devenus partenaires. Preuve de son rang royal, le neo e-shop a reçu le privilège de présenter en exclusivité la griffe Karl du célèbre Kaiser. Fort de son succès, il revendique ainsi 5 millions de visiteurs uniques par mois, venus – s’il vous plaît – de 172 pays.

Il était donc logique que net-a-porter finisse par investir l’acteur numéro un du luxe. Celui qui se revendique comme « la première destination mondiale de luxe » rencontre la championne du monde en titre, la France, détentrice du premier groupe mondial LVMH et rassemblant 36% du chiffre d’affaire planétaire dans ce secteur. La consécration ?