Kitsuné ne fait pas que régaler nos oreilles au festival musical d’H&M. Son duo fondateur, Gildas Loaëc et Masaya Kuroki, a signé pour une nouvelle aventure au versant résolument mode. Kitsuné se postera à la tête de l’enseigne Petit Bateau pour les six années à venir.

Une nouvelle direction artistique s’accompagne aussi bien d’émois et de lourdes attentes dans un milieu de la mode à la résistance sceptique. Alors que la signature Hedi Slimane pour Saint Laurent Paris fait encore et toujours polémique, la première ligne du label musicomode est, à l’inverse, accueillie avec enthousiasme.

Il faut dire que le défi n’était pas des plus évidents. Rester fidèle à l’atmosphère bon enfant du mythe tout en lui insufflant des accents branchés, c’est pourtant l’exploit réalisé. Sur des clichés doux, comme patinés d’un filtre rosé, la collection est hybride. Les codes marins voguent plus que jamais, mais de manière revisitée. Bateaux à voile s’incrustent à la chaîne sur des sweats en coton, rayures bretonnes prennent de l’ampleur et forment un arc-en-ciel tricolore bleu, jaune et poudre, quand les jupes à boutons en velours deviennent le it de l’automne. La marinière classique redescend ainsi de son piédestal, tandis que les couleurs tranchent dans une atmosphère entre sport chic et casual preppy. L’on peut adopter le style Ivy League sans tomber dans le bon chic bon genre, c’est le message de Petit Bateau cet automne. Et quel meilleur exemple que sa doudoune marinière à doublure bleu électrique ?

© Petit Bateau

© Petit Bateau

© Petit Bateau

© Petit Bateau

© Petit Bateau

© Petit Bateau

© Petit Bateau

© Petit Bateau

© Petit Bateau

© Petit Bateau

© Petit Bateau

© Petit Bateau

Pour recevoir des bons plans, participer à des jeux concours et suivre suivre l'actu mode, people, beauté, rejoignez la communauté So-Trendy sur Facebook :