Avec l’épidémie du coronavirus et le confinement, plusieurs salariés, travailleurs indépendants, chefs d’entreprises et même des chômeurs, se retrouvent chez eux, sans activité, tant que la pandémie dicte sa loi. Quelques soient votre situation professionnelle, profitez de vos temps libres pour enrichir votre CV et vos compétences. Vous êtes travailleurs et votre emploi vous ennuie, pourquoi ne pas y réfléchir pendant l’isolement et préparer une reconversion professionnelle ? Vous vous retrouvez au chômage à cause du coronavirus ? Pourquoi ne pas mettre le confinement à profit pour vous former à un autre travail ?

Confinement : faire un bilan sur sa situation professionnelle

Que vous soyez en arrêt de travail, en télétravail ou en chômage technique, il y a un point identique pour ces différentes situations professionnelles : le temps supplémentaire dont vous disposez en raison du confinement. Vous êtes salariés et bien avant la crise sanitaire, vous vous posiez des questions sur votre vie professionnelle dans votre entreprise ? C’est le moment de mettre à profit vos temps libres pour mieux réfléchir et peaufiner votre projet professionnel.

Pour ce faire, posez-vous des questions sur votre job :

  • Êtes-vous pleinement épanouie au travail ?
  • Votre métier vous satisfait-il totalement ? à moitié ? ou pas du tout ?
  • Votre métier vous permet-il seulement de satisfaire vos besoins fondamentaux ?
  • Avez-vous un projet professionnel ?

La réponse à ces questions vous permettra de conserver votre métier ou d’agir pour revoir votre projet professionnel afin d’éviter un travail démotivé après le confinement. Et si votre métier vous ennuie la meilleure façon d’agir est la reconversion professionnelle.

Si vous vous retrouvez en situation de chômage à cause du Covid-19, voici ce qu’il faut faire pendant le confinement pour s’insérer tôt :

  • Répertoriez toutes les entreprises qui recrutent dans votre domaine d’activité ;
  • Identifiez les compétences qui vous manquent et développez-les pendant l’isolement;
  • Préparez vos dossiers (lettre de motivation, CV, etc)
  • Entamer votre plan de changement de carrière

Si pendant le confinement vous êtes convaincue que vous n’êtes pas comblée par votre travail, le mieux serait de s’armer de courage pour mettre en place un programme de reconversion professionnelle et de le débuter. N’oubliez pas que réussir à changer son travail nécessite du temps et de la patience. Pour cela, réfléchissez sur comment se reconvertir et avec quel financement.

Confinement : acquérir de nouvelles compétences et techniques

Que vous soyez chômeurs ou que vous aspiriez à une reconversion professionnelle, les compétences techniques ou savoir-faire sont indispensables pour atteindre respectivement votre objectif d’un nouveau travail inspirant. En effet, ces compétences techniques donnent envie aux embaucheurs de vous recruté. Toutefois, acquérir ces hard skills nécessite un peu de ressources financières. Le Compte Professionnel de Formation (CPF) permet de financer plusieurs types de formation comme les MOOC certifiants et la Validation des acquis de l’Expérience (VAE).

Apprendre d’autres formations gratuitement

Et si vous mettiez à profit le confinement pour apprendre facilement en ligne d’autres formations comme la rédaction web, le développement ou encore le design graphique. Ces métiers du numériques recrutent des personnes qualifiées.

La rédaction web : Elle consiste à rédiger des contenus pour alimenter les sites internet : e-books, fiches produits et articles. Lorsque le rédacteur est spécialisé en SEO (Search Engine Optimization), il organise son texte pour son référencement naturel sur Google. C’est une profession qui est à la portée de toute personne, pourvus que cette dernière dispose d’un bon style rédactionnel, d’une excellente orthographe et de beaucoup d’empathie. C’est un métier essentiel pour un changement professionnel. Profitez du Covid-19 pour apprendre ce métier sur ses nombreux sites de formation en ligne avec un certificat à la fin de votre formation ;

Développeuse web : C’est une activité spécialisée dans la programmation ou dans le développement des applications du World Wide Web, celles qui sont exécutées sur un navigateur web à partir d’un serveur qui utilise le HTTP comme vecteur de transmission d’information. C’est un métier qui n’exige pas forcément un prérequis académique. Des formations sont dispensées dans les écoles et universités mais il est aussi possible de suivre des formations en ligne sur des plateformes comme Openclassrooms ou Developpez.com ;

Le design graphique : Encore appelé « graphisme », c’est un métier qui consiste à créer, choisir et utiliser des photos, des couleurs, des dessins, des caractères typographiques afin de concevoir un objet de communication/et ou de culture. Il s’oriente vers le monde de la communication et de la publicité. Vous pouvez suivre une formation en ligne, sur YouTube et sur MOOC pour s’initier au graphisme.

Apprendre une langue étrangère

Savoir parler plusieurs langues procure de nombreux avantages : communiquer facilement lorsqu’on voyage, booster son CV, etc. C’est vrai qu’en quelques semaines vous ne pouvez pas être bilingue, mais vous pouvez obtenir des bases ou vous perfectionner. Utilisez les sites d’apprentissages tels que : Duolingo, Babbel et Mosalingua.