Renée Zellweger est de retour dans la saga Bridget Jones. Douze ans séparent Bridget Jones : l’âge de raison, le deuxième volet du dernier Bridget Jones Baby. Ce qui ne nous rajeunit pas, de même pour les acteurs principaux Renée Zellweger et l’acteur Colin Firth. La célibataire la plus populaire du cinéma revient donc sur grand écran avec en prime une grosse surprise, même si c’est annoncé dans le titre et la bande-annonce.

Renée Zellweger dans Bridget Jones Baby

Renée Zellweger dans Bridget Jones Baby © Capture d’écran

La sortie en France de Bridget Jones Baby

Bridget Jones Baby est sorti en France, ce mercredi 5 octobre 2016. Il a été réalisé par la cinéaste Sharon Maguire, qui est à l’origine du tout premier film Le Journal de Bridget Jones. Alors que les deux premiers longs-métrages sont adaptés des romans d’Helen Fielding, le scénario de Bridget Jones Baby est quant à lui original.

Bridget est donc de retour. Passé la quarantaine, elle préfère se concentrer davantage sur sa carrière et ses amis que sur sa vie amoureuse. Mais comme toujours, un bel homme va faire son apparition. La célibataire la plus empathique d’Angleterre et malgré sa maladresse va donc faire chavirer le cœur de l’irrésistible Jack. Cependant, c’est sans compter sur Marc Darcy son ex mari, qui va refaire surface. Deux hommes se battant une nouvelle fois pour elle mais cette fois-ci et il était grand temps, Bridget tombera enceinte. De qui ? Même Renée Zellweger ne le sait pas.

Une fin mystérieuses jusqu’à l’avant-première de Londres

L’actrice a avoué lors d’une interview accordée au Sunday Express : « Le plan est de nous garder dans le flou, jusqu’à l’avant-première du film ». En effet, trois scènes finales ont été tournées afin de mettre également les acteurs dans le doute. La scène cruciale a donc été sélectionnée lors du montage dans le plus grand des secrets jusqu’à l’avant première du film à Londres, qui s’est déroulée le 5 septembre dernier.

Il est important de noter que pour ce troisième volet de la saga Bridget Jones, Renée Zellweger n’a pas eu besoin de prendre du poids afin d’interpréter son rôle. Non pas parce qu’elle est bien en chair actuellement, bien au contraire, mais parce que le personnage est désormais mieux dans sa peau. Ce qui n’a pas plu à certains fans qui ne reconnaissent plus le personnage culte de Bridget Jones.