Ashley Graham se hisse progressivement au rang des mannequins les plus convoités du moment. Celle qui est présentée comme mannequin « grande taille », bouscule les codes de la mode. Ashley Graham enchaine les contrats avec les marques. Après Forever 21 ou encore Sports Illustrated, c’est H&M qui a dernièrement fait appel à elle pour représenter sa nouvelle collection.

Ashley Graham pour H&M Studio

La nouvelle est tombée récemment. Ashley Graham est la nouvelle égérie H&M auprès de Karly Loyce et de Soo Joo Park. L’enseigne de prêt-à-porter suédoise l’a annoncé en dévoilant les premières images de sa nouvelle campagne. Ashley Graham fait alors partie du casting de la collection Automne-Hiver 2016/17 d’H&M Studio.

Ashley-Graham-HM-Studio

Ashley Graham pour H&M Studio © H&M

Ashley-Graham-HM-Studio

Ashley Graham pour H&M Studio © H&M

H&M n’a pas seulement désigné Ashley Graham comme égérie, l’enseigne l’a surtout nommée égérie d’une ligne de vêtements toutes tailles allant du 34 au 46. Et c’est notamment ce détail à relever. Auparavant, le top était seulement appelé à représenter des vêtements et lingerie « plus size ». Une belle initiative de la part de la marque H&M, qui pourrait alors influencer les autres pour la suite. Ce qui réjouit d’autant plus la nouvelle ambassadrice : « J’espère que les jeunes femmes qui achètent des vêtements chez H&M me verront dans la campagne et se rappelleront qu’il n’y a pas qu’une seule définition de la beauté standard ou une seule taille parfaite ». Toutefois, lorsque certains codes de la mode évoluent, d’autres semblent reculer.

Le monde de la mode encore cruel malgré certains progrès

Ashley Graham fait partie des mannequins à vouloir changer les diktats de la mode et de la beauté. Son physique est devenu ce qu’elle représente. Ainsi, lorsque la jeune femme a récemment perdu du poids, cette dernière a reçu de vives critiques à son égard. De ce fait, le top a notamment répondu dans une lettre ouverte : « Mon industrie m’étiquette « mannequin plus size » et la société m’a classée sous la dénomination « femme plus size ». Mais je ne suis pas uniquement là pour les tailles 38 (là où commence le plus size) ni les 44 (ma taille actuelle), ni même les 48 (mon ancienne taille). Je suis là pour toutes les femmes qui ne se sentent pas bien dans leur peau, celles qui ont besoin qu’on leur rappelle que leur corps unique est beau. » Un message fort et réaliste. Ashley Graham est avant tout un mannequin comme les autres.