Cara Delevingne est l’ambassadrice d’une toute nouvelle campagne. Détrompez-vous, ce n’est pour la nouvelle collection Chanel ou encore pour le nouveau parfum Burberry que Cara Delevingne prête son visage. Le top britannique représente la campagne inédite d’ I’m not a trophy, une organisation de protection des espèces en voie de disparition.

I’m not a trophy

Cette organisation a été créée par l’artiste et photographe Arno Elias, afin de faire prendre conscience des nombreux actes de malveillance concernant la chasse aux trophées ainsi que le braconnage des espèces menacées.

Arno Elias a pour but ultime de sensibiliser le public sur ces pratiques barbares et mise ainsi sur une stratégie de communication efficace.  Pour sa première campagne de sensibilisation, le photographe a fait appel au mannequin Cara Delevingne.

Dans cette campagne composée d’une série de photos, l’ambassadrice a joué le jeu jusqu’au bout en posant nu. Les parties intimes ainsi que l’ensemble du corps du top ont alors été tapissés d’images de félins, qui sont notamment victimes de braconnage. Le reflet d’une panthère ainsi que d’un lion y apparaissent, auprès des vrais tatouages du modèle.

 Cara Delevingne pour la campagne #Imnotatrophy

Cara Delevingne pour la campagne #Imnotatrophy © Cara Delevingne via Facebook

Cara Delevingne pour la campagne #Imnotatrophy

Cara Delevingne pour la campagne #Imnotatrophy © Cara Delevingne via Facebook

Cara Delevingne pour la campagne #Imnotatrophy

Cara Delevingne pour la campagne #Imnotatrophy © Cara Delevingne via Facebook

Cara Delevingne s’engage dans la protection des animaux

La jeune actrice n’a pas hésité un instant, fascinée par le travail d’ Arno Elias. Toutefois, ce n’est pas la seule raison. Cara Delevingne est réellement engagée dans la cause pour les animaux. Elle avait notamment réagi après la mort du lion Cecil, qui avait été blessé puis abattu par un chasseur américain, en août dernier. Suite à cette histoire qui a été vivement médiatisée, Cara Delevingne  avait mis aux enchères une montre TAG Heuer pour lever des fonds destinés au groupe de recherche de l’université d’Oxford.

L’égérie Chanel rejoint ainsi la longue liste de personnalités à défendre les droits des animaux. Toutes les photos sont mises en vente sur le site de l’organisation I’m not a trophy, vendues au prix de cinquante dollars. Les fonds récoltés permettront de réaliser davantage de campagnes de sensibilisation afin de toucher le plus de personnes possible.

Pour recevoir des bons plans, participer à des jeux concours et suivre suivre l'actu mode, people, beauté, rejoignez la communauté So-Trendy sur Facebook :