Ornella Bellorti est couronnée Miss Toulouse 2015 le 21 mars dernier, un titre censé lui donner le droit de participer à l’élection régionale de Miss Midi-Pyrénées en octobre, la porte qui mène vers la couronne nationale. Malheureusement, ses tatouages freinent son parcours.

Ornella Bellorti Miss Toulouse 2015 tatouages

© Ornella Bellorti Miss Toulouse 2015 via Facebook

Des tatouages trop visibles ?

Ornella Bellorti est une jolie métisse d’origine centrafricaine qui habite à Mirail. Elle travaille en tant qu’assistante puéricultrice. Elle avait ses tatouages avant de se lancer dans les concours de Miss pour la ville de Toulouse. Elle en a exactement quatre : un symbole de peace & love et le prénom de son père au poignet droit, une étoile sur celui du gauche, la lettre A stylisée avec des ailes dans le bas du dos et le mot « dream » sur sa poitrine.

L’imbroglio autour du règlement

Le règlement du concours de beauté stipule que seuls les dessins discrets et faciles à cacher sont autorisés, les dessins trop visibles écartent les éventuelles candidates d’un tel concours. De son côté, Ornella Berlotti se défend du fait que malgré ses tatouages, elle a participé sans problèmes à deux autres élections où elle a ravi le titre de Miss Albigeois et 4ème Dauphine pour la précédente édition de Miss Midi-Pyrénées (2014). Une décision qu’elle considère comme discriminatoire et à laquelle elle semble se résigner en clamant que sa vie est beaucoup plus importante que l’élection Miss. Quant aux organisateurs, ils maintiennent leur position pour le moment et déclarent que la détentrice de la couronne toulousaine sera remplacée par sa première dauphine.