Christine and the Queens, de son vrai nom Héloïse Letissier, est l’artiste féminine de l’année d’après la cérémonie des Victoires de la Musique dont elle en est sortie vainqueur. Christine and the Queens est une jeune chanteuse, auteure-compositrice et interprète de seulement 26 ans.

Née à Nantes, Héloïse Letissier fait ses débuts dans le milieu musical auprès de Jean François Moreau, ingénieur du son et décide de partir travailler à Paris. Elle a passé quelques années en classes préparatoires pour démarrer finalement des études théâtrales. C’est en 2010 que le projet Christine and the Queens fuse et voit véritablement le jour à Londres.

Christine and the Queens provient de cette admiration pour les drag-queens. Son look androgyne est à l’origine notamment de son engouement pour le chanteur David Bowie, qui était auparavant en permanente ré-invention de son mythique personnage. Une approche comportementale et musicale que l’on peut retrouver chez Christine and the Queens.

Christine and the Queens Elle

Christine and The Queens par Jean-Baptiste Mondino pour Elle © Elle

Héloïse Letissier affirme ne pas avoir de genre musical très marqué. Elle ne s’accorde pas d’être catégorisée et qualifie sa musique comme un style plutôt hybride. Christine and the Queens  alimente la culture du personnage qu’est celui de Christine, qui a véritablement une double personnalité.

En 2011 elle a sort son premier EP intitulé Miséricorde et s’en suit l’année suivante le second Mac Abbey, mixé par son mentor lors de ses débuts : Jean François Moreau. Suite à cela, Christine and the Queens fait la première partie d’artistes tels que The Dø ou encore Woodkid.

Lors de ses prestations, le goût du théâtre ainsi que de la danse se fait ressentir. La chanteuse aime lier les trois disciplines pour offrir à son public un show à l’américaine toujours vêtue de son costume. Son premier album Chaleur humaine sorti au mois de juin 2014, est devenu disque d’or en octobre dernier et la voici maintenant nommée Artiste féminine de l’année.