Débat tendu ce matin entre deux chroniqueuses de l’émission Le Grand 8, sur la chaîne du groupe Canal. La bande de Laurence Ferrari est revenue sur un sujet délicat, à savoir une campagne de prévention sur la sécurité routière. Le ton est alors monté entre Elisabeth Bost et Hapsatou Sy.

Elisabeth Bost sexisme grand 8

Elisabeth Bost dans Le Grand 8 © Capture d’écran

C’est un étudiant qui a crée le projet de campagne de prévention ainsi diffusé dans l’émission. Cet individu en voulant bousculer les spectateurs a néanmoins pris pour exemple une femme qui était en train de se maquiller au volant. Elisabeth Both s’est alors emportée et a immédiatement dénoncé la façon dont les femmes étaient représentées dans ce spot. La jeune femme au caractère bien trempé, a senti automatiquement que les femmes étaient responsables des accidents de la route et que l’étudiant à l’origine de ce spot avait usé d’un cliché, celui de se maquiller, pour dénoncer un fait grave.

Hapsatou Sy a donc répliqué et les deux femmes ont engagé un clash de quelques minutes, sans même prendre le temps de s’écouter. Ce qu’Elisabeth Both voulait démontrer, c’est que d’après elle les hommes sont fautifs et doivent alors être représentés dans les campagnes de prévention routière.

Le comportement féministe de la chroniqueuse était quelque peu démesuré sachant qu’en défendant la cause des femmes, elle rabaisse davantage les hommes et cette attitude n’arrange alors pas la situation. La comédienne Barbara Schulz l’a très bien compris et l’a notamment fait savoir lors de son interview pour l’émission Pitch Elevator, de Vanessa Caffin. Barbara Schulz prône l’égalité des sexes et notamment l’égalité des salaires qui est un tout autre sujet, bien loin d’être corrigé.