Myla Dalbesio est le nouveau visage de la campagne de Calvin Klein Underwear. Cette jeune femme de 27 ans, est belle, a les traits parfaitement dessinés et un corps somptueux. Pourtant, elle fait une taille 40. Plus forte que le mannequins habituellement demandés – Calvin Klein a notamment travaillé avec la Brindille, Kate Moss -, elle n’est pas pour autant un mannequin que l’on appelle « plus size », soit « grande taille », elle est juste un top qui affiche les mêmes mensurations que la plupart des Françaises.

Fière de son corps et de celle qu’elle fait, Myla Dalbesio a déclaré dans l’édition américaine du magazine Elle :

J’adore le fait d’être reconnue pour ce que je suis : une femme en bonne santé qui fait du 40. Calvin Klein n’a pas fait cette campagne pour provoquer un choc, ils ont simplement inclus dans leurs publicités une femme à la taille « normale » aux côtés d’autres filles aux tailles et aux courbes différentes. La véritable diversité ne veut pas dire avoir les tailles 32 et 34 puis passer directement au 48. Il y a un juste milieu.

Mila Dalbesio pour Calvin Klein Underwear via Myla Dalbasio Instagram

Myla Dalbesio © Calvin Klein Underwear via Myla Dalbasio Instagram

Celui qui a dit que, pour être mannequin, il fallait rentrer dans du 34 ou du 36 ne s’appelle certainement pas Myla Dalbesio en tout cas ! La beauté n’est pas filiforme et elle le prouve.

La jolie brune aux yeux de félin se dévoile alors en lingerie pour la ligne Perfectly Fil de Calvin Klein. A ce sujet, la marque a déclaré :

La ligne Perfectly Fit a été créée pour célébrer et répondre aux besoins des femmes différentes, et ces images sont destinées à communiquer que notre nouvelle ligne est plus inclusive et disponible dans une vaste gamme de tailles.

Mannequins pour Calvin Klein Underwear via Twitter

Mannequins © Calvin Klein Underwear via Twitter

Une campagne qui a provoquée, comme à chaque fois que le thème des standards de taille est abordé. Récemment, la marque de lingerie de luxe Victoria’s Secret avait lancé « The Perfect Body »  pour une nouvelle collection, accolé à des mannequins filiformes. Un slogan qui avait fait polémique sur la Toile.