Samedi 6 décembre dernier, sa vie a complètement changé. Élue Miss France à seulement 19 ans, Camille Cerf, la Miss Nord-Pas de Calais vit un véritable rêve éveillé, et qui va continuer encore le reste de l’année. Interviewée par le magazine Gala au lendemain de son sacre, la Ch’ti se dévoile : ses projets, son passé et même sa vie amoureuse.

Le lendemain de son élection, la jeune femme passait sa première journée en tant que reine de beauté à Disneyland Paris, « Une princesse parmi les princesses » pouvait-on lire partout. Au petit matin, même si elle a peu dormi, Camille Cerf se sent « infiniment heureuse ».

Camille Cerf, Miss France 2015 et Mickey à Disneyland Paris

Camille Cerf et Mickey à Disneyland Paris © Twitter

Bien avant d’entrer dans l’écurie Miss France, la belle de 19 ans faisait du mannequinat, elle a d’ailleurs été top modèle pour Elite, mais également pour Agnès B et a déjà posé pour des photos de magazine en précisant toutefois qu’elle n’a jamais fait de photos « osées ». Alors, quand le magazine féminin lui demande comment lui est venue l’idée de participer au concours, elle répond :

J’ai rencon­tré une ancienne Miss, Emma­nuelle Jagod­sinski, qui a été la troi­sième dauphine de Sylvie Tellier en 2002. C’était à une pendai­son de crémaillère, chez des amis. Quand elle a su que j’étais mannequin et que j’avais 19 ans, elle m’a moti­vée pour que je tente ma chance.

Bien que Paris soit la capitale, Camille Cerf ne compte pas y emménager. En effet, elle a grandi d’en le nord, et a bien décidé d’y rester, notamment à Lille. La jeune femme y vit depuis maintenant deux ans pour ses études de commerce et de marketing. Ainsi, étant donné que les deux villes ne sont pas si loin, elle décrète, « je pourrai toujours faire des allers-retours ».

Camille Cerf, Miss France 2015 Facebook

Camille Cerf © via Facebook

Mais Lille n’est pas seulement sa ville où elle étudie, cette ville est également synonyme d’amour pour la Ch’ti, qui est en couple avec un certain Maxime, présent lors de son élection au concours de beauté.

Il m’a soute­nue et il est fier. On n’a pas encore eu le temps de voir comment allaient s’or­ga­ni­ser ces prochains mois, c’est sûr qu’on se verra moins. Je ferai mon possible pour que ça se passe bien.

On leur souhaite beaucoup de bonheur !