Le président américain Barack Obama a remis lundi 24 novembre dernier la Médaille de la liberté à dix-huit personnalités. En décorant l’actrice Meryl Streep, ce dernier a avoué publiquement son admiration pour elle.

Lors d’une cérémonie à la Maison Blanche, le président a lancé, tout sourire, Je l’ai dit publiquement :

J’aime Meryl Streep. Je l’aime. Son mari le sait. Michelle le sait. Aucun des deux ne peut rien y faire.

Remettant la médaille de la liberté, il a énuméré les dons de l’actrice :

Elle a chanté ABBA, ce qui n’est pas rien. Elle a appris le violon, porté un habit de nonne, affronté un lion, maîtrisé tous les accents de le terre.

Barack Obama a également souligné le fait qu’elle habitait réellement ses personnages pour ses rôles. Ce n’est pas pour rien qu’elle a reçu trois Oscars ! A 65 ans, elle a remporté deux Oscars dans la catégorie « Meilleure Actrice » pour les films Le Choix De Sophie en 1983 ainsi que La Dame De Fer en 2012, mais aussi celui dans la catégorie « Meilleure Actrice dans un second rôle pour Kramer Contre Kramer en 1980. Le président des États-Unis a alors conclu : « Meryl est véritablement une grande dame de l’Amérique. »

Meryl Streep aux Oscars 2014

Meryl Streep aux Oscars 2014 © AMPAS

Entre autre, Barack Obama a également décoré le chanteur Stevie Wonder, racontant que l’album Talking Book avait été le premier qu’il avait acheté : « J’avais 10 ans, peut-être 11, je l’ai acheté avec mon argent de poche, je n’en avais pas beaucoup. » Le président termine, saluant sa musique :

Ce qui définit vraiment la musique de Stevie est la chaleur et l’humanité qui résonne dans chaque note. Certaines de ses chansons nous ont aidé à tomber amoureux.

Un beau discours qui donne du baume au cœur pour ces célébrités !