L’officialisation de la seconde grosses de Kate Middleton a fait plus d’un heureux. Pourtant, la duchesse de Cambridge ne la vit pas aussi bien qu’elle l’espérait. Continuellement malade, elle retrouve malgré elle les effets indésirables qu’elle a connus lorsqu’elle attendait le prince George. Durant cette première grossesse, elle avait été même hospitalisée plusieurs fois afin de lui garantir un confort optimal. Il semblerait que cela se reproduise pour ce second enfant.

Victime de l’hyperemesis gravidarum qui se caractérise par des violentes nausées matinales continuelles, elle a été contrainte d’annuler sa première visite officielle en solo qui avait lieu aujourd’hui à Malte pour célébrer le cinquantième anniversaire de l’indépendance du pays. Son époux, le prince William assure le déplacement. Une déception pour Kate Middleton qui était envoyée par la reine elle-même pour représenter la famille royale d’Angleterre.

Kate Middleton lors de son mariage avec le prince William © BBC

Kate Middleton lors de son mariage avec le prince William © BBC

La duchesse restera donc au palais pour se reposer. Pour l’aider dans ses tâches quotidiennes et surtout pour l’aider avec le Prince George, une nourrice a été engagée. Une décision difficile pour la jeune mère qui aurait aimé être en forme pour s’occuper de son fils d’à peine un an. Cependant, la famille royale et surtout le Prince William restent le plus possible à ses côtés afin de l’aider à traverser cette seconde grossesse.

Si le sexe du bébé ne sera dévoilé que le jour de l’accouchement, des spéculations sur le prénom sont de nouveau de mise. Tout le Royaume-Uni espère cette fois-ci que le nouveau-né soit une fille. Bien sur, les anglais aimeraient que le couple donne le prénom de Diana, mère du Prince William pour retrouver une part de cette princesse tant appréciée. Il pourrait cependant être difficile pour la couronne Royale de donner ce nom si emblématique, même si cela pourrait être un très bel hommage. L’attente sera longue, surtout pour Kate Middleton qui sera tout de même ravie de voir arriver ce second enfant.