Parfois, dans la carrière d’une actrice, un rôle peut être déterminant. Monster l’a été pour Charlize Theron. Afin de tenir le rôle principal, la belle actrice sud-africaine a pris 15 kilogrammes et s’est laissée défigurer par la maquilleuse. Un choix payant puisqu’elle a décroché l’Oscar de la meilleure actrice et sa carrière a depuis décollée. Elle a tourné dans différents blockbusters dont Hancock, Prometheus ou Blanche Neige Et Le Chasseur. Dans ce film, elle a cotoyé une jeune actrice du nom de Kristen Stewart.

Débutant très jeune la carrière d’actrice (notamment vue dans le film Panic Room aux côtés de Jodie Foster), Kristen Stewart est aujourd’hui assimilée à Bella Swan, le rôle qu’elle campe dans la saga Twilight. Si elle est reconnue comme une actrice de premier rang, elle aura du mal à se défaire de son image de vampire. Pour cela, un seul choix s’impose : réaliser des films marquants avec des personnages atypiques. C’est ce qu’elle fait cette année avec Sils Maria (en savoir plus ici) et avec Camp X-Ray.

Kristen Stewart tenue militaire Camp X-Ray

Kristen Stewart © Camp X-Ray

Réalisé par Peter Sattler, Camp X-Ray vient d’être projetté à Deauville en avant-première. A défaut d’avoir vu Kristen Stewart sur le tapis rouge, le public normand a pu voir le rôle marquant qu’elle tient dans ce très bon film relayant les conditions de détention que peuvent connaitre des prisons notamment celle de Guantanamo dont il est question dans ce long-métrage.

Son personnage est soldat dans la base américaine et montre un caractère très marqué. Au milieu d’un monde très masculin où se mêlent intimidation, domination moral et physique, elle se montre forte. Mais derrière cette carapace, elle ne tente pas ou n’arrive pas à dissimuler un autre côté de sa personnalité : sa sensibilité.

Le film Camp X-Ray repose donc sur ce personnage fort et sur l’interprétation de Kristen Stewart qui permet d’oublier son costume de vampire.