Alors que le monde regarde l’Espagne pour ses défaites surprises à la Coupe du Monde 2014, un événement majeur vient de voir le jour. C’est la montée sur le trône de Felipe VI, qui devient roi d’Espagne. Par la même occasion, sa femme, Letizia Ortiz, devient reine. Les yeux se tournent donc vers cette femme très discrète, presque inconnue du monde entier.

Née le 15 septembre 1972, elle provient d’une famille de classe moyenne. C’est la première reine d’Espagne a ne pas avoir de sang royal. Souvent critiquée par le peuple espagnol pour sa froideur, son naturel ou sa maigreur, elle a su tout de même imposer son style, son élégance et sa modernité. Pour sa montée sur le trône, elle a fait confiance à son créateur fétiche, Felipe Varela, en portant une robe en crêpe blanc, au col brodé de cristaux, de rubis et d’amethystes, d’ambre ainsi que de microperles crèmes selon le magazine Gala. Pour les chaussures, elle choisit aussi une marque espagnole en chaussant des escarpins Magrit.

letizia ortiz reine espagne

Letizia Ortiz, nouvelle reine d’Espagne © Capture Youtube

Peut-être roturière mais Letizia Ortiz a su faire ses preuves, notamment dans son travail. Avec une maîtrise en journalisme audiovisuel, elle gravit les échelons, passant d’assistante au journal La Nueva Espana à Oviedo à journaliste et présentatrice de JT, ce qui lui permettra de couvrir, en tant qu’envoyée spéciale, les événements du 11 septembre et la guerre en Irak. Une force et une passion qui a plu au prince d’Espagne.

Aujourd’hui reine, elle a su travailler sur son image pour être accepté par la majorité du peuple espagnol. Elle fut aidée par les multiples scandales qui ont touché la famille royale, surtout son beau-père, son beau-frère et sa belle-soeur. Épargnée par ces événements, ils lui ont donné une légitimité et une nouvelle image qui lui sert aujourd’hui pour être une reine exemplaire.