Une mesure de Ségolène Royal pour le moins étonnante vient d’être révélée par Le Point. La ministre de l’Ecologie aurait interdit le port de vêtements avec un décolleté pour son ministère. Malgré le démenti de la principale intéressée sur Twitter, Emmanuel Berretta, l’auteur de l’article persiste et signe : il maintient ses propos, toujours via Twitter. Une mesure qui paraît sexiste, surtout venant d’une femme.

Pourquoi interdire les décolletés ?

C’est un des atouts féminins les plus communs qu’il existe. Même s’il n’est pas indispensable, il permet aux femmes de mettre en valeur leur poitrine. Bien sur, porter un décolleté au travail n’est pas la même chose que de le faire pour une soirée ou sur son temps libre. Pour autant, ce n’est pas indécent de se dévoiler un peu, il faut juste ne pas porter un décolleté plongeant. La féminité est présente partout de nos jours. Cette pratique est rentrée dans les moeurs et plus personne n’est choqué de voir un décolleté dans une publicité, à la télévision ou encore sur son lieu de travail. Il suffit de savoir doser la profondeur.

Scarlett Johansson décolleté seins poitrine

Scarlett Johansson © Annalisa Flori

Une mesure parmi d’autres

Ce n’est pas la seule règle qui aurait été imposée à ses collaborateurs. Ils n’auraient pas le droit de fumer devant elle, que ce soit dans la cour ou dans les jardins du ministère. Ils doivent aussi travailler dans un espace de co-working. Plus de bureau pour une personne, chacun le partage avec un autre élu. S’ajoute à cela le fait que le personnel devrait se lever sur son passage. Des mesures draconiennes qui font beaucoup de bruit.