Si beaucoup de femmes rêvent d’avoir un corps sexy comme Miranda Kerr ou aussi tonique que celui d’Izabel Goulart, ce n’est pas le cas de la majorité d’entre nous. Le fait est que voir des mannequins en 38 dans les magasins ne nous permet pas de nous projeter correctement dans ces vêtements. Comment savoir si telle robe nous va en regardant la photo de présentation avec une top modèle de 50 kg pour 1 mètre 75 ?

Et si on arrêtait les mannequins anorexiques pour revenir à plus de réalité ?

Grâce à internet de nombreuses boutiques spécialisées dans les grandes tailles (mais aussi petites tailles) se sont lancées. Des grandes marques lancent même des collections spécifiquement conçues pour les femmes rondes. Mais ce n’est pas le cas de toutes les enseignes et le standard devrait encore rester le 38, et pour un bout de temps.

Une initiative avec des mannequins plus en chair

Une initiative pourrait cependant faire avancer les choses. Une boutique en Suède présente ses sous-vêtements sur des mannequins aux formes plus généreuses qu’à l’accoutumée. Une photo a été prise et postée sur la page Facebook Women’s Right News. Avec plus de 58 000 « J’Aime » et plus de 3000 commentaires qui saluent l’opération en moins d’une semaine, on peut dire qu’il s’agit d’un plébiscite.

mannequins-suede

Longtemps prêtée à H&M, cette initiative reviendrait en fait à un magasin d’une marque américaine (cela ne semble pas être la fameuse Victoria’s Secret dont les mannequins font tout pour maigrir après leur grossesse). H&M a dû démentir la paternité de cette action mais semblé intéressée.

Interrogée sur RTBF, Marianne Nerinckx, porte-parole de H&M en Belgique et au Luxembourg, a indiqué que le groupe pourrait avoir recours à des mannequins plus réalistes. Ce serait bien en effet un retour à la réalité, car même l’enseigne US ne semble pas avoir respecté les proportions. Si les courbes des corps semblent être plus réalistes, ce n’est pas le cas des têtes. Les créateurs de ces mannequins en plastique ont sûrement récupéré les moules habituels. Dommage. En tout cas ce buzz devrait les motiver à aller jusqu’au bout des choses. On veut !