La belle chanteuse Shakira est originaire de la Colombie et a toujours mis son propre pays en valeur à chaque fois qu’elle en a l’occasion. Mais il semble que son duo sexy avec Rihanna pour le titre Can’t Remember to Forget You a été accueilli de manière très mitigé dans son pays d’origine.

Si le single et sa vidéo glamour monopolisent le top des Hit musicaux dans le monde entier, le caractère dénudé des tenues des deux stars ne plait pas du tout à la sphère politique colombienne qui est en train d’essayer de faire censurer le clip sur son territoire.

shakira et rihanna duo enflamme 2

© capture clip Can’t Remember to Forget you

Qui est l’homme qui veut censurer la star Shakira ?

Cette censure vient donc directement d’un homme politique appartenant au parti conservateur et qui est un des conseillers proches des plus hautes sphères influentes du pays. Son nom ? Marco Fidel Ramirez.

shakira et rihanna duo enflamme 2

© capture clip Can’t Remember to Forget you

Quels sont les reproches faits au clip vidéo ?

La demande de censure tourne autour de deux points différents, les deux arguments se focalisant sur le côté rebelle et indécent de l’attitude de Shakira et Rihanna. Si, pour les fans, c’est une performance musicale excellente alliée à un clip glamour, pour les institutions colombiennes certains points choquent :

Pour Marco Fidel Ramirez le single

Envoie un message provocateur aux personnes faibles qui peuvent être polluées et incitées à pratiquer le lesbianisme

Et ce n’est pas tout, au-delà de l’attitude provocante des deux stars qui serait bien trop proches l’une de l’autre dans le clip, l’homme d’affaire ajoute une seconde raison pour la censure en faisant appel à des principes de santé publique. En faisant référence à la scène où les deux chanteuses se partagent un cigare, il déclare

Le clip est un danger pour les enfants

Heureusement que cet homme n’a pas vu la vidéo du making off du tournage du clip qui propose des scènes encore plus osé ! En attendant la censure du clip, la voix de Shakira est toujours libre de résonner sur les terres de son pays natal.