Désormais le nom de Flora Coquerel ne vous est plus inconnu. Il s’agit en effet de notre nouvelle Miss France 2014 depuis ce samedi 07 décembre dernier. En tant que Miss Orléanais, nous vous dévoilons le portrait de la sublime brune.

A seulement 19 ans elle a tout pour plaire. Flora Coquerel faisait partie des trente-trois prétendantes au titre de Miss France 2014. Du haut de son mètre 82, c’est pourtant elle et elle-seule qui remporta la couronne tant désirée. Actuellement, Flora Coquerel est étudiante en deuxième année de BTS de commerce international. Dans le futur, elle désirerait travailler soit dans le marketing de luxe ou dans l’événementiel mode. Quant à ses loisirs, la belle Miss pratique régulièrement le badminton ainsi que la danse. En direct du zénith dijonnais sur TF1, elle a également ajouté aimer le cinéma, la mode et les voyages.

Flora Coquerel en bikini vert

© TF1

Evidemment en tant que nouvelle Miss France, la Miss franco-béninoise a déjà donné sa première conférence de presse. Elle a alors révélée être « très fière de représenter une France cosmopolite ». Sous cette déclaration, on peut remarquer une légère insinuation aux récents dires d’Alain Delon. En effet, l’ancien juré de Miss France souleva la polémique avec des propos favorables au Front national. Pour en revenir à Miss Orléanais, elle est fière de soutenir plusieurs causes. La belle tient particulièrement à se battre pour l' »alphabétisation »  et « l’insertion des femmes dans le monde du travail ».

Flora Coquerel

Flora Coquerel © Flora Coquerel via Facebook

Sylvie Tellier, directrice de la société Miss France, a notamment commenté la jeune femme comme « pétillante ». Selon elle, Flora Coquerel faisait partie « des favorites » grâce à une avance de 27,81 % des voix des téléspectateurs. Pour l’événement, la famille de la nouvelle Miss France avait évidemment fait le déplacement. Dans le but de soutenir sa chère fille, Sephi Coquerel ne cesse de déclarer que la situation actuelle est synonyme de « bonheur ». Elle ajoute cependant, un peu plus nostalgique, qu' »il va falloir la laisser partir maintenant ».

Son portrait complet mis à jour est à lire ici