A peine élue Miss Russie au début de ce mois de mars, Elmira Abdrazakova crée la polémique en plaidant publiquement la cause des Pussy Riot, le groupe de jeunes femmes contestataires qui ont chanté et dansé sur une prière punk anti-Poutine, l’année dernière dans la cathédrale de Moscou.

Une miss qui s’engage

Elmira Abdrazakova est une étudiante de 18 ans, issue de Sibérie. Elle n’a pas hésité à contester la condamnation des Pussy Riot en jugeant leur peine trop sévère. Elle a par ailleurs indiqué qu’en tant qu’étudiante d’une école orthodoxe, elle considérait que l’église était sacrée. Ce qui ne l’empêche pas de critiquer la sentence qu’elle trouve abusive. Elle suggère qu’il aurait fallu faire quelque chose pour modifier leur conception du monde, au lieu de les punir aussi sévèrement.

Le groupe Pussy Riot

Pour rappel, trois jeunes femmes dénommées Nadejda Tolokonnikova, Ekaterina Samoutsevitch et Maria Alekhina, membres du groupe Pussy Riot se sont introduites dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou en février 2012. Elles y ont chanté une chanson punk, demandant à la Vierge Marie de chasser Poutine, dans le but de dénoncer la complicité entre le pouvoir et l’église. Par la suite, elles ont été arrêtées et condamnées à deux ans de camp, suite au procès qui a eu lieu au mois d’aout. L’hooliganisme et l’incitation à la haine religieuse ont été les principales charges retenues contre elles. Ekaterina Samoutsevitch a été libérée après un procès en appel en octobre dernier. Elle a bénéficié d’un sursis tandis que ses camarades se sont vues confirmer leur peine. Cet incident a divisé l’opinion publique en Russie. Depuis, les Pussy Riot sont devenues l’un des symboles majeurs de la protestation contre Vladimir Poutine. L’opposition considère cette condamnation comme une atteinte aux libertés. Nadejda Tolokonnikova pourrait également bénéficier d’une liberté conditionnelle, étant donné qu’elle a un enfant en bas-âge et a reçu une proposition d’emploi dès sa libération. Celle-ci aurait eu en effet de nombreuses propositions venant de plusieurs galeries d’art.

Elmira Abdrazakova © Youtube

Elmira Abdrazakova © Youtube

Si vous aimez les larmes, on termine avec le couronnement d’Elmira Abdrazakova :