Alors que Chantal Jouanno a réussi à faire adopter un amendement pour interdire les concours de beauté chez les jeunes filles, les mini-miss répliquent ! Ce projet doit être validé par l’Assemblée Nationale avant de repasser au Sénat pour pouvoir être validé. le chemin est encore long et les mini-miss font savoir leur mécontentement. Ou plutôt leurs parents qui ont été interviewés par la presse.

© Little Miss Sunshine

© Little Miss Sunshine

L’hypersexualisation des jeunes filles ainsi que le fait de leur faire croire qu’elles ne valent que par leur physique sont les axes de défense de la sénatrice qui veut protéger les filles de moins de 16 ans dont certaines seraient poussées par leurs parents. Pour Mélanie Courco qui s’exprime dans La Nouvelle République il faut encadrer les concours mais pas les interdire :

Laissez nos enfants vivre leur rêve ! Je suis pour un encadrement stricte de ces concours, mais il ne faut pas les interdire

Cette mère de deux filles participant à ce type de concours n’est pas la seule à être contre cette interdiction. Sur France TV info, des parents expliquent que leurs filles n’ont pas de faux cheveux, de fausses dents ou ne défilent pas en maillot de bain ou en mini-jupe et que les concours se déroulant en France n’ont rien à voir avec ce qui se passe aux USA.

Cependant ils sont aussi nombreux à être d’accord avec ce projet de loi comme le prouve le nombre de votes et les commentaires du site international et anglophone Reddit.