Les rumeurs viennent d’être confirmées par Bernard Arnault, Marc Jacobs quitte la maison de luxe Louis Vuitton. Depuis 1997, le styliste New Yorkais était le directeur artistique de la marque française. Un besoin de renouveau était nécessaire pour l’enseigne de luxe dont le développement en Chine commence à s’essouffler et qui souhaite monter en gamme grâce à l’arrivée d’un nouveau styliste.

Marc Jacobs quitte Vuitton

Marc Jacobs © Jemal Countess

Une suite de carrière toute trouvée

La suite de la carrière de Marc Jacobs est toute tracée étant donné qu’il a sa propre marque. Celle-ci faisant partie du groupe LVMH, Bernard Arnault n’a pas dû craindre de voir son directeur artistique quitter sa marque phare puisqu’il va continuer à apporter son talent au service du groupe de l’homme d’affaire français qui a par ailleurs indiqué qu’une entrée en bourse de l’enseigne « Marc Jacobs » sera réalisée d’ici 2 à 3 ans.

Qui pour le remplacer ?

La question qui se pose maintenant est de savoir qui peut bien remplacer Marc Jacobs à la tête de la marque la plus rentable de la firme (Louis Vuitton représente 45 % du chiffre d’affaire entier de LVMH). Un créateur de mode ayant déjà une notoriété internationale est un choix nécessaire pour perdurer le rang de Louis Vuitton. Si en 2011 Marc Jacobs était pressenti pour être le nouveau directeur artistique de Dior suite l’éviction de John Galliano, l’inverse serait-elle possible ? Pas sûr que LVMH autorise le retour du sulfureux dandy anglais.

Le nom de Nicolas Ghesquière est une piste sérieuse mais pour le moment LVMH se refuse à confirmer que la décision est scellée. Le directeur artistique de la marque Balenciaga entre 1997 et 2012 ne doit cependant pas avoir de doute sur l’issue. Il est un proche de Delphine Arnault, numéro 2 du groupe et fille du patron. Si Bernard Arnault s’est permis d’annoncer le départ de Marc Jacobs en pleine Fashion Week, c’est qu’il connaissait le nom de son remplaçant. L’annonce officielle ne devrait pas tarder.