C’est l’un des films les plus attendus de la rentrée. Le célèbre roman néo érotique de E.L. James va être porté à l’écran, et tous les regards se posent alors sur les acteurs héritant d’une place dans ce grand projet dirigé par Sam Taylor-Johnson. Dernier pressenti à avoir été recalé ? Ian Somerhalder, le Damon Salvatore de The Vampire Diaries. Et si les noms d’Elizabeth Olsen, Emma Watson – bien qu’elle ait publiquement affirmé sur Twitter n’y attribuer aucun intérêt –  ou encore Emilia Clark sont évoqués pour incarner la désormais célèbre Anastasia Steele, c’est une concurrente inattendue qui fait aujourd’hui son entrée dans cette furieuse compétition.

cara-delevingne-burberry-cannes-2013-thumb

Cara Delevingne au Festival de Cannes, déjà avide de rencontres cinématographiques © WireImage

Cara Delevingne rêve de tourner dans Fifty Shades of Grey. Et selon une source anonyme s’étant exprimée auprès du tabloïd The Sun, elle serait en bonne posture pour y décrocher un rôle. Forte de la mini-expérience d’Anna Karenina et de sa nomination certaine au rôle principal de Kids in Love, celle qui a atteint le Saint Graal du mannequinat affirme de plus en plus ses aspirations cinématographiques.

[Cara] est une icône et une bonne actrice et Sam la veut dans son film – mais son rôle n’a pas encore été précisément défini.

Extrêmement motivée par cette brèche conséquente vers les lumières du cinéma américain, Cara Delevingne a par ailleurs exprimé à maintes reprises sa motivation auprès de la réalisatrice. Au point que celle-ci envisagerait d’écrire un rôle pour le (l’ex?) mannequin.

Elle s’est entretenue avec la scénariste Kelly Marcel. Car si jamais il n’y a pas de rôle pour elle on pourrait lui en écrire un. Il lui faudrait un rôle de femme forte, avec beaucoup de caractère.

A moins que ses soeurs Poppy et Chloe, ex-camarades de classe de Sam Taylor-Johnson n’aient un rôle à jouer dans cet attrait excessif pour une actrice amateur. Seules ses performances à venir nous aideront à en juger.