La nouvelle égérie Louis Vuitton, c’est elle. Michelle Williams, 32 ans, actrice émérite révélée par Dawson, la série télé romantique des années 1990, prête pour la première fois son visage diaphane à la campagne maroquinerie du géant français du luxe. Une élégante représentante pour les tout nouveaux modèles de l’incontournable maison, W et Capucines.

Michelle Williams n’est pas une habituée du monde de la mode, et pourtant. Gracieuse, teint de porcelaine et traits de poupée, c’est notamment à elle que l’on doit le retour acclamé de la coupe garçonne. Beauté limpide et distinguée, l’actrice a même eu le cran d’incarner Marilyn Monroe dans le dernier biopic, My Week with Marilyn, lui ayant été consacré, s’imprégnant parfaitement de cette sensualité aux fondements enfantins qui caractérisaient cette éternelle icône féminine. Bref, Michelle Williams avait déjà toutes les qualités requises pour être l’une de ses grandes muses qui inspirent encore les créateurs. Et c’est Louis Vuitton qui a décidé de lui donner sa chance.

Posant sous l’objectif du célèbre Peter Lindbergh, la captivante blonde a ainsi endossé son premier rôle d’ambassadrice avec autant de brio que ses performances au cinéma. Mise à nue, seulement maquillée, ne perdant jamais de vue le but promotionnel de cette campagne, sachant ainsi s’effacer devant la vraie vedette, le sac à main W, Michelle Williams est ainsi le modèle parfait. Fascinante, investie, et sobre, en toute humilité. Même sa bouche fatale et ses ongles aux fards prononcés ne sauront le faire oublier.

© Louis Vuitton

© Louis Vuitton

© Louis Vuitton

© Louis Vuitton