Alexa Chung et Maje, c’est fini, la renommée it-girl se doit pour la saison qui se profile de laisser place à une petite nouvelle. L’heureuse élue, néerlandaise d’origine, est en effet relativement peu connue du grand public.

© Maje

© Maje

Ex baby top dont l’ascension mode se confirme depuis sa figuration dans le dernier clip de David Bowie au côté de Tilda Swinton, Saskia de Brauw est une égérie androgyne en plein essor. Figure de la collection homme Saint Laurent Paris pour le printemps-été 2013, la trentenaire joue de son physique ambigu, entretenu par un style boyish savamment dosé. Coupe garçonne à la Jean Seberg, beauté froide et gracieuse à la Audrey Hepburn, dégaine rock à la Freja Beha Erichsen, l’artiste plasticienne de retour au mannequinat a tout pour marquer les esprits.

Charisme propice à l’esprit grunge infiltrant la haute couture tout comme au preppy décalé instigué par sa prédécesseure, Saskia de Brauw est un caméléon qui a une gueule, une vraie. Ni une baby face, ni un concentré de féminité exacerbée. Un choix particulièrement audacieux et bienvenu de la part de la griffe parisienne moyenne gamme qui séduit toujours plus de socialites étrangères. Viva Maje.