C’est une bien triste nouvelle qui nous est parvenue le 15 août dernier. Rosalia Mera, ex-épouse d’Amancio Ortega, avec lequel elle avait construit l’empire Inditex, est décédée. A soixante-neuf ans, cette entrepreneure pouvait se féliciter d’avoir donné naissance à l’une des franchises mode au succès des plus imposants, contenant notamment Stradivarius, Massimo Dutti, Oysho, Bershka, Pull and Bear et Zara. C’est donc un coup dur pour le vaste monde du prêt-à-porter et ses aficionados, qui ont perdu là l’un des plus grands esprits créatifs postmodernes.

Zara collection Automne/Hiver 2013-2014 © Zara

Zara collection Automne/Hiver 2013-2014 © Zara

Elle était devenue la femme la plus riche d’Espagne. Issue d’un milieu ouvrier, Rosalia Mera s’était consacrée très tôt à la couture, à peine adolescente, au détriment d’une instruction classique. C’est à la fin des années 1960 qu’alors mariée à Amancio Ortega, le groupe Inditex est né de leurs petites mains. L’ouverture de la première boutique Zara date de 1975, avec une inauguration à La Corogne, au nord-ouest de l’Espagne. C’est le début d’un succès boule de neige, impliquant aujourd’hui l’omniprésence d’un réel empire, installé dans près de 86 pays, pour une couverture totale de 400 agglomérations.

Et pourtant, Rosalia Mera n’avait pas perdu de vue le plus important. Elle déclarait encore régulièrement « Le capital doit se mettre au service des autres. C’est ce qui fait que l’on s’apprécie en se regardant dans un miroir. » Et cette maxime, Rosalia Mera savait peut-être mieux que personne la mettre en application. Outre l’incroyable succès de sa vie, Inditex, et ses quelques combats politiques, demeurant jusqu’au bout femme de gauche, cette self-made woman avait aussi à coeur de mener des actions altruistes, philanthropes. En 1986, Rosalia Mera avait ainsi créé la fondation Paideia Galiza, favorisation l’éducation et l’intégration de personnes déficientes ou ostracisées, tel que son fils, Marcos, atteint depuis sa naissance d’une malformation cérébrale. C’est ce qui demeurera encore aujourd’hui dans la mémoire collective, outre le souvenir d' »une personne qui a tant contribué à la genèse et au développement de la société » Inditex, comme l’a annoncé le groupe dans un communiqué.

En vacances sur l’île de Minorque en compagnie de sa fille, Rosalia Mera avait été admise mercredi dernier à l’hôpital en raison d’un arrêt cardiaque, ayant entraîné une importante hémorragie cérébrale. Le lendemain soir, son décès était prononcé.

Pour recevoir des bons plans, participer à des jeux concours et suivre suivre l'actu mode, people, beauté, rejoignez la communauté So-Trendy sur Facebook :