Une nouvelle recrue intègre d’ores et déjà la troupe des renommés Ange de la prestigieuse griffe de lingerie ! Karlie Kloss vient de perdre sa place de petite dernière, et la nouvelle venue pourrait bien lui faire de l’ombre. Après la défection de Miranda Kerr, sa place laissée vacante était au coeur de toutes les interrogations. Et si les hypothèses les plus improbables ont circulé à ce sujet, les folles tergiversations peuvent prendre fin aujourd’hui. Nous sommes désormais en mesure de vous donner le nom du nouveau sex symbol Victoria’s Secret.

Emily Ratajkowski, la nouvelle bombe Victoria's Secret © VEVO

Emily Ratajkowski, la nouvelle bombe Victoria’s Secret © VEVO

Elle n’est autre que la star du clip le plus en vogue du moment. Brune, cette Américano-Polonaise de 22 ans fait depuis quelques mois tourner toutes les têtes. Révélée par le tube dansant de l’été, méga production de Robin Thicke et Pharell Williams, ode au trémoussement de popotin sur un son langoureux, c’est une véritable bombe pulpeuse qui intègre aujourd’hui le rang des jeunes femmes les plus sexy de la planète. Plastique ravageuse – amplement exposée dans Blurred Lines, puisque la demoiselle y évolue topless et vêtue d’un simple string couleur chair – , peu pudique, récemment nommée playmate mondiale numéro un, Emily Ratajkowski signe le grand retour plébiscité des top models sulfureux. Un changement de cap déjà amorcé avec le rappel – controversé car officieux – de Kate Upton sur les catalogues de l’enseigne.

C’est donc une recrue inattendue qui endossera bientôt les célèbres ailes. Une recrue qui partage pourtant des points communs primordiaux avec ses désormais collègues, ceux d’attiser une nouvelle fois notre jalousie face à sa superbe plastique. 85-61-86 pour 1m71, la jeune femme réveille comme ses comparses nos complexes, et nos envies de détour par la chirurgie ou la salle de sport ( ou les deux ?).

Pour recevoir des bons plans, participer à des jeux concours et suivre suivre l'actu mode, people, beauté, rejoignez la communauté So-Trendy sur Facebook :