Quand Hayden Panettiere s’invite sur scène au côté de Pharell Williams

« Blurred Lines », c’est le nouveau tube qui fait se déhancher le monde entier, sans que l’on puisse y résister. Réunion de Robin Thicke, Pharell Williams – qui enchaîne les numéros uns des charts, déjà roi des ondes et des clubs avec « Get Lucky » – et T.I, que du beau monde, le titre ne laisse vraisemblablement personne indifférent. C’est du moins ce que démontre une performance live inédite au Norton Graham Show, diffusé la semaine dernière sur BBC One Le duo destructeur s’est en effet accompagné, pour une danse endiablée et hilarante, d’une demoiselle pas vraiment inconnue du grand public.

Hayden Panettiere, Pharell Williams et Robin Thicke © BBC One
Hayden Panettiere, Pharell Williams et Robin Thicke © BBC One

Désireux de faire le show, les deux professionnels de la vibe – et du déhanchement – ont arpenté le public à la recherche d’une recrue tout aussi enthousiaste à l’idée d’animer la soirée. Et, alors que Robin Thicke rejoint seul la scène, toujours investi de sa démarche de néo Marvin Gaye, Pharell Williams revient, une accompagnatrice de charme au bras, mademoiselle Hayden Panettiere en personne. Visiblement gagnée par l’euphorie du plateau et tout aussi séduite par le titre que n’importe quelle mortelle normalement constituée, la jeune actrice a alors livré une prestation à la fois humoristique et sexy. Pas embarrassée pour un sou, plutôt à l’aise malgré son slim en similicuir et ses low boots à talon aiguille, l’ex star de Heroes a joué les danseuses lambdas de boîte de nuit, sans aucune vulgarité, s’amusant de ne pas connaître la chorégraphie et essayant de suivre les danseuses confirmées d’une moue concentrée.

Était-ce pour compenser l’absence de T.I ? A la vue du show qui s’est déroulé, on serait plutôt tenté de supplier la jeune blonde de rejoindre les deux superstars pour une folle tournée.

Et le clip original en version non-censurée :

AnaisL

Blogueuse, chroniqueuse, amoureuse de mode, de culture, férue d'actualité, ultra connectée, la curiosité pour moteur, il n'y a rien que j'aime plus que de composer avec ma petite patte narcissique sur des thématiques variées, de préférence insolites - je suis une névrosée du détail loufoque.

No Comments Yet

Leave a Reply