La 70ème cérémonie du Festival de Cannes se déroule du 17 au 28 mai 2017. Cette année, Monica Bellucci succède au comédien Laurent Lafitte. L’actrice italienne a été nommée maîtresse de cérémonie. Une touche glamour pour ouvrir les festivités du Festival de Cannes 2017. Durant plus de dix jours, un public d’exception empruntera les célèbres marches du tapis rouge. Réalisateurs, producteurs, acteurs, actrices, composeront l’audience des avants-premières cinématographiques. Un jury de qualité récompensera le meilleur film dans sa catégorie.

Cette année, la présidence du jury est assurée par Pedro Almodovar. Le producteur sera assisté par Maren Aden, Jessica Chastain, Fan Bingbing, Agnès Jaoui, Park Chan-Wook, Will Smith, Paolo Sorrentino et Gabriel Yared. C’est un jury international qui décernera l’authentique Palme D’Or du Festival de Cannes.

La projection du film dramatique Les fantômes d’Ismaël, réalisé par Arnaud Desplechin sonne le début du Festival de Cannes. L’équipe, composée de Marion Cotillard, Charlotte Gainsbourg, Louis Garrell et Mathieu Almaric, était présente ce mercredi 17 mai 2017.

Le Festival de Cannes fête sa 70ème édition

Le Festival de Cannes fête sa 70ème édition © Festival de Cannes via Facebook

Actualités

Les dernières informations et indiscrétions sur l’édition 2017 du Festival de Cannes :

Les résultats

Les résultats ont été dévoilés le dimanche 28 mai 2017, lors de la cérémonie de clôture présentée par la maîtresse de cérémonie Monica Bellucci. Le Festival de Cannes se clôture par la rediffusion du film lauréat de la Palme D’Or The Square.

  • Palme d’Or : The Square de Ruben Östlund
  • Grand Prix : 120 Battements Par Minute de Robin Campillo
  • Prix d’interprétation féminine : Diane Kruger pour son rôle dans le film In the Fade
  • Prix d’interprétation masculine : Joaquin Phoenix pour son rôle dans le film You Were Never Really Here
  • Prix de la mise en scène : Sofia Coppola pour Les Proies
  • Prix du jury : Faute d’amour (Loveless) d’Andreï Zviaguintsev
  • Prix du scénario (ex-æquo) : Yórgos Lánthimos & Efthýmis Filíppou pour Mise A Mort Du Cerf Sacré et Lynne Ramsay pour You Were Never Really Here
  • Prix spécial anniversaire pour les 70 ans du Festival : Nicole Kidman

Les films sélectionnés

> Sélection officielle

Longs-métrages en compétition

  • 120 Battements Par Minute, de Robin Campillo
  • Aus Dem Nichts, de Fatih Akin
  • Geu-Hu (Le jour d’après), de Hong Sangsoo
  • Good time, de Benny et Josh Safdie
  • Happy end, de Michael Haneke
  • Hikari (Vers la lumière), de Naomi Kawase
  • Jupiter’s moon (La lune de Jupiter), de Kornel Mundruczo
  • Krotkaya (Une femme douce), de Sergei Loznitsa
  • L’amant double, François Ozon
  • Le redoutable, de Michel Hazanavicius
  • Nelyubov (Faute d’amour), d’Audrey Zvyagintsev
  • Okja, de Bong Joon Ho
  • Rodin, de Jacques Doillon
  • The beguiled (Les proies), de Sofia Coppola
  • The killing of a sacred deer (Mise à mort du cerf sacré), de Yorgos Lanthimos
  • The meyerowitz stories (New and select), de Noah Baumbach
  • The square, de Ruben Ostlund
  • Wonderstruck, de Todd Haynes
  • You were never really here, de Lynne Ramsay

Longs métrages hors compétition

  • D’après une histoire vraie, de Roman Polanski
  • How to talk to girls at parties (Comment parler aux filles en soirée), de John Cameron Mitchell
  • Les fantômes d’Ismaël, d’Arnaud Desplechin
  • Mugen Non Junin, de Takashi Miike
  • Visages villages, d’Agnès Varda

Séances de minuit

  • Bulhandang (Sans pitié), de Byun Jung-Hyun
  • A prayer before dawn (Une prière avant l’aube), de Jean-Stéphane Sauvaire
  • Ak-Nyeo, de Jung Byung-Gil

Séances spéciales

  • Carré 35, d’Eric Caravaca
  • Zombillénium, d’Arthur de Pins et Alexis Ducord
  • An inconvenient sequel, de Bonni Cohen et Jon Shenk
  • 12 jours, de Raymond Depardon
  • They, d’Anahita Ghazvinizadeh
  • La caméra de Claire, de Hong Sang-Soo
  • Promised Land, d’Eugène Jarecki
  • Napalm, de Claude Lanzmann
  • Demons in paradise, de Jude Ratman
  • Sea Sorrow, de Vanessa Redgrave
  • Le vulnérable W., de Barbet Schroeder

Réalité virtuelle

  • Carne y arena (Virtually present, physically invisible), d’Alejandro G. Inarritu

Évènements 70ème anniversaire

  • 24 Frames, d’Abbas Kiarostami
  • Come Swim, de Kristen Stewart
  • Djam, de Tony Gatlif
  • Nos années folles, d’André Téchiné
  • Saison 3 de Twin Peaks, de David Lynch
  • Top of the Lake (Saison 2), de Jane Campion et Ariel Kleiman

Courts métrages en compétition

  • Katto, de Teppo Airaksinen
  • Pépé le morse, de Lucrèce Andreae
  • A drowning man, de Madhi Fleifel
  • Lunch time, d’Alireza Ghasemi
  • Across my land, de Fiona Godivier
  • Koniec Widzenia, de Grzegorz Molda
  • Xiao Cheng Er Yue, de Yang Qiu
  • Damiana, d’Andrés Ramirez Pulido
  • Push it, de Julia Thelin

> Sélection Un certain regard

  • Barbara, de Mathieu Almaric
  • La fiancée du désert, de Cecilia Atan et Valeria Pivato
  • Etroitesse, de Kantemir Balagov
  • La Belle et la Meute, de Kaouther Ben Hania
  • L’Atelier, de Laurent Cantet
  • Fortunata, de Sergio Castellitto
  • Las hijas de Abril, de Michel Franco
  • Western, de Valeska Grisebach
  • Directions, de Stefan Komandarev
  • Out, de Gyorgy Kristof
  • Before we vanish, de Kiyoshi Kurosawa
  • Walking past the future, de Li Ruijun
  • Le sommet, de Santiago Mitre
  • En attendant les hirondelles, de Karim Moussaoui
  • Dregs, de Mohammad Rasoulof
  • Jeune femme, de Léonor Serraille
  • Wind river, de Taylor Sheridan
  • Après la guerre, d’Annarita Zambrano

> Sélection Cinéfondation

  • Ben Mamshich, de Yuval Aharoni
  • Heyvan, de Bahman et Bahran Ark
  • Atlantida 2003, Michal Blasko
  • Lejla, de Stijn Bouma
  • Vazio Do Lado De Fora, d’Eduardo Brandao Pinto
  • Tokeru, d’Aya Igashi
  • Afternoon clouds, de Payal Kapadia
  • A perdre haleine, de Léa Krawczyk
  • Give up the ghost, de mARIAN mathias
  • Paul est là, de Valentina Maurel
  • Camouflage, d’image Okbilge
  • Pequeno manifesto en contra del cine solemne, de Roberto Porta
  • Wild horses, de Roxy Stewart
  • Lathatatlanul, d’Aron Szentpéteri
  • Deux égarés sont morts, de Tommaso Usberti
  • Yin Shian Bien Jian Gon Lu, de Yi-Ling Wang

> Sélection de la Quinzaine des réalisateurs

Longs métrages en compétition

  • Un beau soleil d’intérieur, de Claire Denis
  • A ciambra, de jonas Carpignano
  • Alive in France, d’abel Ferrara
  • L’amant d’un jour, de Philippe Garrel
  • Bushwick, de Cary Murnion et Jonathan Milott
  • Cuori puri, de Roberto De Paolis
  • The Florida project, de Sean S. Baker
  • Frost, de Sarunas Bartas
  • I am not a witch, de Rungano Nyoni
  • Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc, de Bruno Dumont
  • L’intrusa, de Leornado Di Costanzo
  • La defensa del dragon, de Natalia Santa
  • Marlina Si Pembunuh Dalam Empat Babak, de Mouly Surya
  • Mobile Homes, de Vladimir de Fontenay
  • Nothingwood, de Sonia Kronlundi
  • Ôtez-moi d’un doute, de Carine Tardieu
  • The rider, de Chloé Zhao
  • West of the Jordan River (Field diary revisited), d’Amos Gitaï
  • Patti Cake$, de Geremy Jasper

Courts métrages en compétition

  • Agua Mole, de Laura Goncalves et Alexandra Ramires
  • La bouche, de Camilo Restrepo
  • Copa-Loca, de Christos Massalas
  • Crème de menthe, de David Philippe Gagné et Jean-Marc E. Roy
  • Farpoes, Baldios, de Marta Mateus
  • Min Borda, de Niki Lindroth von Bahr
  • Nada, de Gabriel Martins
  • Retour à Genoa City, de Benoit Grimalt
  • Tijuana Tales, de Jean-Charles Hue
  • Tresnje, de Dubravka Turic

Le Jury

Cette année, le jury est présidé par le réalisateur – producteur – scénariste espagnol, Pedro Almodovar. Son long métrage Volver (2006) a connu plusieurs récompenses dont le Prix du scénario au Festival de Cannes en 2006.

Pedro Almodovar sera épaulé par quatre femmes et quatre hommes : Un jury parfaitement mixe. A ses côtés, deux français, la réalisatrice – actrice – scénariste – productrice Agnès Jaoui et, le compositeur Gabriel Yared. Les autres membres féminins composant cette équipe, ne sont autre que la réalisatrice – scénariste – productrice allemande Maren Ade, l’actrice – productrice américaine Jessica Chastain et l’actrice – productrice chinoise Fan Bingbing. Du côté de la gente masculine, seront présents le réalisateur – scénariste – producteur coréen Park Chan-Wook, l’acteur – producteur américain Will Smith et le scénariste – réalisateur italien Paolo Sorrentino.

C’est donc un jury parfaitement mixe, majoritairement européen qui décernera la Palme d’Or du Festival de Cannes 2017.

Les membres du jury des longs-métrages présidés par Pedro Almodovar

Les membres du jury des longs-métrages présidés par Pedro Almodovar © Festival de Cannes

> Jury long-métrages

  • Pedro Almodovar (réalisateur – scénariste – producteur)
  • Maren Ade (réalisatrice – scénariste – productrice)
  • Jessica Chastain (actrice – productrice)
  • Fan Bingbing (actrice – productrice)
  • Agnès Jaoui (réalisatrice – actrice – scénariste – productrice)
  • Park Chan-Wook (réalisateur – scénariste – producteur)
  • Will Smith (producteur – acteur)
  • Gabriel Yared (compositeur)

> Jury court-métrages et Cinéfondation

  • Cristian Mungiu (réalisateur – scénariste – producteur)
  • Clotilde Hesme (actrice)
  • Barry Jenkins (réalisateur – scénariste)
  • Eric Khoo (réalisateur – scénariste – producteur)
  • Athina-Rachél Tsangari (réalisatrice – scénariste – productrice)

> Jury Un Certain Regard

  • Uma Thurman (actrice – productrice)
  • Mohamed Diab (réalisateur – scénariste - écrivain)
  • Reda Kateb (acteur)
  • Joachim Lafosse (réalisateur – scénariste)
  • Karel Och (directeur artistique du Festival de Karlovy Vary

> Jury Caméra d’Or

  • Sandrine Kiberlain (comédienne – réalisatrice)
  • Patrick Blossier (chef opérateur)
  • Elodie Bouchez (actrice)
  • Guillaume Brac (réalisateur – producteur)
  • Thibault Carterot (président de M141)
  • Fabien Gaffez (écrivain – critique)
  • Michel Merkt (producteur)

L’affiche

Après Monica Bellucci en maîtresse de cérémonie, cette édition met en lumière la féminité italienne. L’affiche du Festival de Cannes 2017 rend hommage à Claudia Cardinale.

Cette dernière avait connu la célébrité pour ses nombreux films tournés dans les années 60. Claudia Cardinale s’est inscrite comme sex-symbol au même titre que Brigitte Bardot à cette époque. Sa présence aux côtés d’Alain Delon dans les films Rocco et ses frères et Le Guépard de Visconti, la font connaître aux yeux du public français.

La photographie se veut joyeuse, libre et audacieuse. On aperçoit l’actrice italienne virevoltant sur un toit de Rome, à la fin des années 50. Nul ne sait qui a immortalisé cette oeuvre, nommée La salsa cubaine de Claudia Cardinale.

Festival de Cannes 2017

Affiche officielle du Festival de Cannes 2017 © Festival de Cannes